Le fonds Jesuitica

Plus de 50000 volumes retraçant l'histoire et la spiritualité de la Compagnie de Jésus.

 

 

En plus de ses collections propres, la bibliothèque du Centre Sèvres gère le fonds « jesuitica » de la bibliothèque des Fontaines et rassemble ainsi plus de 50 000 volumes concernant la spiritualité ignatienne et l’histoire de la Compagnie.

Ce fonds est précieux pour le chercheur car il rassemble, surtout dans le domaine de la spiritualité, les principales œuvres des auteurs jésuites dans différentes éditions et traductions. La richesse de cette collection vient aussi de la présence de certaines éditions fort rares et pratiquement introuvables dans d’autres bibliothèques.

L’informatisation du fonds est pratiquement terminée. Les 9/10ème des ouvrages sont saisis sur la base informatique de la bibliothèque, mais l’ensemble du fonds est identifié et tous les livres font l’objet d’une description bibliographique traditionnelle sur fiche.

 

167 

 

La bibliothèque possède les principaux périodiques, ouvrages de référence, dictionnaires et bibliographies, utiles au chercheur en sciences religieuses, mais elle met aussi à sa disposition des instruments de travail plus spécifiques concernant directement la Compagnie de Jésus :

Les bibliographies de Sommervogel, Polgar, Uriarte, Gilmont, Iparraguirre, etc. - Des ouvrages de référence pour l’histoire de la Compagnie : Delattre, Fouqueray, Tacchi Venturi, Astrain, Leite, Poncelet, Rodriguez, Duhr, Schurhammer, le Diccionario historico de la Compañia de Jesus - Des périodiques et des collections : l’Archivum Historicum Societatis Jesu, les Acta Romana Societatis Jesu, la Bibliotheca Instituti Historici Societatis Jesu et ses Subsidia, les Monumenta Historica Societatis Jesu, etc.

 

 

P1020465b

 

 

Les écrits spirituels des premiers jésuites et les études sur la spiritualité ignatienne représentent plus du tiers du fonds.

Le chercheur peut ainsi trouver des ensembles particulièrement bien pourvus :

- Les écrits d’Ignace de Loyola et les études sur la spiritualité ignatienne. Dans un ensemble de plus de 300 éditions des Exercices Spirituels, on conserve la première édition de 1548 et la première traduction française (Lyon, 1612).

- Les écrits des premiers jésuites (avant 1615), parmi eux : Borgia, Canisius, Adriaenssen, Auger, De Costere, Arias.

- Les écrits des jésuites du 17e siècle. C’est de loin la période la mieux représentée en auteurs spirituels français : Nouet, Saint-Jure, Crasset, Gonnelieu, Nepveu, Bourdaloue, etc., mais on trouve aussi en abondance les œuvres de Segneri, La Puente, Diertens, Nieremberg, Pinamonti…

- Les écrits des jésuites du 18e siècle, avec des auteurs comme Caussade ou Judde.

- Mentionnons aussi un ensemble considérable de plus de 800 volumes à l’usage des congrégations mariales.

- La spiritualité de la Nouvelle Compagnie représente une part importante de la collection. Elle comprend les écrits spirituels des jésuites de la Nouvelle Compagnie mais aussi un fonds important réuni par le Père Watrigant, concernant les Exercices Spirituels et surtout les retraites prêchées, essentiellement en France au 19e et au début du 20e siècle. Sont ainsi rassemblés de nombreux manuels et guides pour diriger les retraites selon les Exercices Spirituels, des bulletins des œuvres des retraites (la Bastiole, Cormontreuil), des coupures de presse et des brochures.

- Ce fonds est complété par des collections et des revues de spiritualité ignatienne comme Geistliche Texte, Studies in the Spirituality of Jesuits, Cahiers de spiritualité ignatienne, Centrum Ignatium Spiritualitatis, Christus, La Collection de la bibliothèque des Exercices, Korrespondenz zur Spiritualität der Exerzitien, Manresa, Notes et pratiques ignatiennes, Studien zur Spiritualität der Exercitien, Woodstock Letters, etc.

 

E321 105 IHS nr 

 

 

 Le secteur histoire de la Compagnie se compose de plusieurs ensembles :

- Les textes dits de l’Institut (Constitutions, Règles, Congrégations générales, Lettres des Pères généraux, etc.). On y conserve trois exemplaires différents de la première édition des Constitutions.

- L’histoire de la Compagnie qui comprend l’histoire Générale, l’histoire par pays ou assistances et les missions. On y retrouve les principales histoires de la Compagnie, citons les plus anciennes : celles d’Orlandini, de Sacchini, de More, de Jouvancy ou de Charlevoix. Signalons aussi dans ce secteur, une collection unique des toutes premières lettres écrites par les missionnaires à leurs provinciaux et dont certaines sont imprimés dès le 16e siècle (environ 500 pièces). Parmi les auteurs de ces lettres on retrouve les noms de Trigault, Frusius, Torres Bollo, Cardim, Pimenta, etc.

- Les biographies (plus de 3 000 volumes dont 400 monographies sur saint Ignace), des dictionnaires biographiques, des textes de procès de canonisation, des mélanges biographiques pris dans diverses revues, de nombreux ouvrages illustrés comme ceux de Tanner ou de Hamy.

A remarquer : la première édition de la biographie de saint Ignace par Ribadeynera, datant de 1572, tirée à 500 exemplaires et distribuée aux seuls jésuites.

- Les humanités, art, sciences et lettres ainsi que l’histoire des collèges et la pédagogie ignatienne constituent un secteur particulier. C’est là que l’on trouvera des recueils de pièces de théâtre jouées dans les collèges jésuites, des manuels de versification, des éditions de textes classiques. Parmi les auteurs les plus représentés, citons Jouvency, Bouhours, Menestrier. Les jésuites scientifiques sont très présents avec de nombreuses éditions de Boscovich, Clavius, Milliet de Chales, Casati, Buonanni, mais aussi Kircher ou Schott.

- Le fonds de polémique est, comme il se doit, pléthorique… On y retrouve selon des séries pro et contra, les principaux points de controverse comme le molinisme, les rites chinois ou encore le jansénisme (avec 55 éditions différentes des Provinciales), sans oublier la masse considérable de pamphlets et brochures, publiés dans les années précédant la suppression de la Compagnie.

- Le fonds de manuscrits (1200 volumes) contient quelques raretés comme le manuscrit des Exercices spirituels dit « martinensis », des lettres de Caussade, des pièces de théâtre jouées dans les collèges, mais aussi de nombreuses notes de cours ou de retraite et … le T. 5 inédit de La Compagnie de Jésus en France de Burnichon.

 

 

033 

 

 Sans entrer dans les détails, il faut préciser que les théologiens, les moralistes et les exégètes jésuites ne sont pas regroupés dans le fonds « jesuitica » mais qu’on les retrouve dans d’autres secteurs de la bibliothèque. De même, notons la présence de nombreux ouvrages particulièrement liés aux débuts de la Compagnie comme l’Arte de bien confessar imprimé par Miguel de Eguia à Alcala en 1526, au moment où Ignace logeait chez cet imprimeur, ou l’Exercitatorio vida spiritual de Cisneros.